Battre le fer

Iron Man (Robert Downey Jr.) dans le 3e volet de ses spectaculaires aventures - Source : Marvel

Iron Man (Robert Downey Jr.) dans le 3e volet de ses spectaculaires aventures – Source : Marvel

Excessif en tous points, le dernier volet des aventures de Tony Stark en fait un brin trop. Divertissement jouissif, humour toujours présent mais bien plus second degré que dans les deux films précédents, grosse action et exposions à tout va : la recette est toujours la même. Mais patriotisme malhabile et scénario branlant gâche un tantinet le plaisir du spectateur.


Le hic principal : les invraisemblances innombrables, à tel point qu’on se croirait parfois devant une transposition de The Dark Night Rises…, grèvent sacrément notre enthousiasme. Quand un personnage insensible au feu et presque invulnérable tombe dans une fosse incandescente et en ressort sans une rougeur, on est dans le fantastique. Mais si son polo Ralph Lauren et ses petits mocassins font de même, on frôle l’erreur de script.
Ce grand spectacle étant émaillé de ces très nombreux petit os scénaristiques, on peine à rentrer pleinement dans l’histoire : celle d’un super-héros ancien marchand d’armes reconverti dans la sauvegarde du monde libre et la propagation des valeurs libérales étasuniennes, toujours aussi préoccupé par son égo.

Confronté à un terroriste arabophone appelé le Mandarin (interprété à la perfection par un Ben Kingsley au sommet de son art), rattrapé par une histoire vieille de presque 15 ans, soucieux du sort de sa compagne et ancienne adjointe Pepper Potts devenue présidente de Stark Industries, et douloureusement marqué par la titanesque bataille contre les forces extraterrestres qui ont tenté de détruire New-York et le monde dans The Avengers (2012), le playboy millionnaire connaîtra la déchéance et vivra une petite résurrection.
Iron Man 3 est à voir, pour son casting de choix et la brillante interprétation de Robert Downey Jr fidèle à son personnage, ainsi que pour les images et l’action impressionnantes. Mais les attentes relatives au scénario seront forcément déçues, et la fin bâclée n’arrangera pas les choses. Shane Black, scénariste des quatre volets de L’arme fatale, réalisateur du très comique Kiss Kiss Bang Bang (2005) et de ce troisième Iron Man a connu de meilleurs jours.

Iron Man 3
de Shane Black
avec Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle, Guy Pearce, Ben Kingsley, Rebecca Hall…
sorti le 24 avril 2013 en 2D et 3D
130 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>