C2C : son et lumière à l’Olympia

C2C à La Gaîté Lyrique, Paris 2012 – Source : site officiel – www.c2cmusic.fr


Une soirée avec un DJ, rien de très original jusqu’ici. Mais lorsqu’ils sont quatre et ont remporté quatre titres consécutifs de champions du monde DMC* par équipe entre 2003 et 2006, c’est un samedi dont on se souvient.

Hier à l’Olympia, le collectif C2C a fait beaucoup de bruit. Chacun face à sa table de mixage, 20Syl, pFeL, Atom et GReeM ont égrené les morceaux de leur premier album intitulé TETR4, sorti le 3 septembre dernier. Une consécration pour ce groupe composé des deux duos Hocus Pocus et Beat Torrent qui travaillent épisodiquement ensemble depuis 1998.
Prenant le contre-pied des stars solitaires du vinyle, le carré Nantais est un quatuor au sens le plus noble du terme, au sein duquel chacun joue sa partition, repousse les limites de son instrument et possède sa personnalité propre.
Fidèles au jeu de scène qui a contribué à leur célébrité, ils ont ponctué leur représentation olympienne de fausses rivalités, donnant lieu à un « battle » épileptique, d’interversions de postes, changeant de pupitre comme autant de parties de chaises musicales, et de solos à 8 mains, prenant tour à tour les commandes d’une unique platine, pour retrouver chaque fois leur place dévolue.

Le public n’a pas rechigné à faire entendre son bonheur, accueillant les prodiges à grands cris et accompagnant chaque morceau d’acclamations extatiques. L’electro musclée de ceux qui s’appelèrent à leurs début Coups 2 Cross a fait trembler l’enceinte du plus ancien music-hall de Paris : Down the Road, Delta, The Cell ou encore The Beat, et enfin le tube F.U.Y.A., mélanges de bass sourdes, de samples et de mélodies tantôt rock, soul ou blues.

Le tout accompagné de jeux de formes et de couleurs psychédéliques défilant sur les faces visibles des pupitres, composant un univers visuel aussi entêtant et fascinant que leurs mélodies. La fine fleur de la musique électronique française a fait hier des miracles.

 

*Disco Mix Club : épreuve récompensant les plus talentueux disc jockeys.

Infos :
Site officiel de C2C : www.c2cmusic.fr 

3 réflexions au sujet de « C2C : son et lumière à l’Olympia »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>