Dans la tresse du temps

Le jeu vidéo indépendant Braid, de Number None Inc. - Source : site officiel http://braid-game.com

Le jeu vidéo indépendant Braid, de Number None Inc. – Source : site officiel

Petite splendeur du jeu vidéo indépendant, Braid, sorti en 2008, est un titre qu’il n’est jamais trop tard pour découvrir.

Braid (tresse, en anglais) est un puzzle game aux ficelle très simples : trois boutons (se déplacer, sauter, remonter le temps) permettent de faire traverser à Tim, le héros rouquin en costard-cravate, 6 niveaux comptant chacun 4 à 8 tableaux. Le but : assembler dans chaque niveau les 12 pièces de puzzle permettant de reconstituer progressivement la chronologie éparpillée d’une histoire d’amour passée. Comme dans la série Mario, Tim recherche donc sa « princesse » de château en château, défiant petits ennemis fongiques et précipices sans fond.

Mais l’originalité et la force de Braid réside dans son game design. Couleurs douces et effets d’aquarelle, musique poétique et ambiance feutrée en font un vrai voyage sensoriel et nostalgique, servant à merveille un propos a priori galvaudé. On ne s’ennuie jamais dans Braid. La recherche des indices menant au dénouement est habile, variée et la progression de la difficulté est savamment dosée.
Il faut aimer cogiter pour prendre son pied, suivre avec attention une narration décousue et allusive pour tenter de natter à nouveau les fils éparses de cette passion éteinte. Une vraie merveille du jeu indépendant. Comptez 6 à 8h pour en venir à bout.

Braid, conçu par Jonathan Blow
développé par Number None Inc.
sorti en 2008
disponible sur PC, Mac, XBox 360 et PS3
site officiel : http://braid-game.com/

Une réflexion au sujet de « Dans la tresse du temps »

  1. Ping : Agent de change | EBKL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>