De butte en blanc(he) Bergeyre

Entre le canal de l’Ourcq et le parc de Belleville, au pied des Buttes Chaumont, se niche un petit quartier parfois méconnu des Parisiens.
 

Adossée aux Buttes Chaumont, enchâssée entre la rue Manin, et les avenues Simon Bolivar et Mathurin Moreau, la butte Bergeyre est un enchevêtrement de ruelles pavées et de jardins communautaires. Ce petit mont culminant à une centaine de mètres de hauteur produit même quelques bouteilles de vin chaque année, à partir des vignes poussant sur le coteau.

Si vous ne savez pas quoi faire de votre prochain dimanche, et pour peu qu’il fasse beau (« il pleut, il pleut Bergeyre… »), allez faire un tour dans ces venelles, découvrir les pavillons dévorés par le lierre ou les glycines. C’est une courte promenade qui vaut le coup.

Sources :
Plan de la butte : association des habitants de la butte Bergeyre – http://www.habitants-bergeyre.fr/
Photos : Lucie G.

3 réflexions au sujet de « De butte en blanc(he) Bergeyre »

  1. Ping : Gondryvianisme avorté | EBKL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>