Sale enquête

Détective Loki (Jake Gyllenhaal), pas ravi de revoir Keller Dover (Hugh Jackman) - Source : Warner Bros.

Détective Loki (Jake Gyllenhaal), pas ravi de revoir Keller Dover (Hugh Jackman) – Source : Warner Bros.

Entre Zodiac et Gone Baby Gone, le nouveau film de Denis Villeneuve éblouit par sa virtuosité. Prisoners semble redistribuer les cartes du polar américain glauque, servi par une distribution qui se surpasse. Un incontournable… réservé aux cœurs bien accrochés.

Anna Birch et Joy Dover disparaissent en plein jour dans le comté de Conyers après le repas de Thanksgiving réunissant les deux familles voisines. Le père de Joy, Keller Dover, mène sa propre enquête, à sa manière, en marge de celle de la police dont il déplore le manque de résultat et l’attentisme. A mesure que le temps passe, les chances de retrouver les deux fillettes s’amenuisent et l’égarement du justicier s’intensifie, la rupture d’avec ses proches le consume, la pression de l’inspecteur se resserre…

Prisoners commence comme un plat film policier, une intrigue déjà vue et des caractères trop usés, des répliques trop entendues. Puis les personnages dérapent, franchissent les lignes du classique thriller. Comme dans Incendies du même réalisateur québécois, on s’étonne d’une audace rare, puis on détourne les yeux, aussitôt rattrapés par une curiosité morbide, séduits par la véracité de ces identités au bord de l’effritement, grignotées par l’odeur de mort.

Le sombre Jake Gyllenhaal incarne le détective Loki, tout en tics face au coriace Keller Dover (Hugh Jackman), pater familias aux élans survivalistes. Paul Dano, effrayant, Viola Davis et Maria Bello, Terrence Howard et Melissa Leo viennent compléter ce douloureux tableau, au meilleur de leur art. Les deux heures et demi que dure ce film captivant passent sans qu’on s’en aperçoivent et nous laisse aucun temps mort. Prisoners se joue de nos nerfs jusqu’à la dernière seconde. Littéralement…

Si le film n’est pas officiellement interdit aux moins de 12 ans, il n’est pas conseillé aux spectateurs trop impressionnables. La violence physique et morale y sont assénées sans ménagement.

Prisoners
de Denis Villeneuve
avec Hugh Jackman, Jake Gyllenhaal, Paul Dano, Viola Davis, Maria Bello, Terrence Howard et Melissa Leo
153 min
sorti le 9 octobre 2013

Une réflexion au sujet de « Sale enquête »

  1. Un film génial ! Très bons acteurs, retournements et suspense : les bons ingrédients habilement distillés. Effectivement, le film passe vite et on est surpris a posteriori qu’il soit si long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>