L’art cinétique s’invite à Paris

Julio Le Parc devant son oeuvre « Déplacement du spectateur » au Palais de Tokyo (25 février 2013) © Pierre Verdy / AFP

De février à mai s’exposaient dans la capitale deux grands noms du courant cinétique. Julio Le Parc et Jesús-Rafael Soto, respectivement au Palais de Tokyo et au Centre George Pompidou, proposent deux visages de ce mouvement artistique ludique et rétro.

Lire la suite