La note salée de la campagne étasunienne

Dessin : Etienne Burkel. Reproduction interdite sans accord écrit.

Si la campagne présidentielle américaine de 2012 ne fut que la deuxième plus chère de l’histoire des États-Unis, et donc du monde (2,6 milliards de dollars environ, contre 2,8 en 2008, selon le Center of Responsive Politics*), la question de l’argent fut bien sûr présente tout au long de ces longues semaines de suspens.
Lire la suite