Un passé trop présent

Ali Mosaffa (Ahmad), Elyes Aguis (Fouad) et Jeanne Jestin (Léa) dans Le Passé - Source : Memento Films Production 2013

Ali Mosaffa (Ahmad), Elyes Aguis (Fouad) et Jeanne Jestin (Léa) dans Le Passé – Source : Memento Films Production 2013

Construit comme une enquête, Le Passé décortique les relations conflictuelles d’un quatuor familial déliquescent. Le dernier film du réalisateur iranien Asghar Farhadi, metteur en scène de l’incroyable Une séparation, est tourné en France et en français avec des acteurs au jeu extraordinairement subtil.

Ahmad arrive en France pour officialiser son divorce d’avec Marie à la demande de celle-ci. Séparés depuis plusieurs années, Marie est resté en banlieue parisienne avec ses deux filles d’un premier mariage et Ahmad est retourné vivre en Iran. Samir, le nouveau compagnon de Marie et père du petit Fouad, semble tourmenté par un conflit intérieur pesant et voit d’un mauvais œil l’arrivée de cet ancien amant si apprécié des jeunes Léa et Lucie. Cette dernière vit en conflit tacite permanent avec sa mère.

Autour de ces quatre personnage principaux et dans le climat oppressant de la cohabitation entre amours passées et secrets douloureux, se joue en filigrane la tragédie des non-dits du quotidien à cause desquels les petites tensions deviennent les rancunes, les reproches se changent en silences assassins. Comme dans Une séparation (2011), les personnages du Passé sont puissamment humains. Aucun artifice, aucun machinerie affective ou scénaristique ne vient artificialiser la bouleversante véracité des sentiments et des relations.

Petit à petit les nœuds se dénouent avec les langues et la vérité se dévoile. Le suspens qui accompagne cette intime histoire de famille est aussi haletant que dans le meilleur des thrillers. Et l’interprétation extraordinaire des acteurs nous propulse malgré au milieu de cette histoire splendide. Bérénice Bejo, récompensé du prix d’interprétation à Cannes, côtoie Tahar Rahim et le très attachant Ali Mosaffa. Les deux enfants et l’adolescente, Jeanne Jestin, Elyes Aguis et Pauline Burlet, sont eux aussi surprenants de naturel.

À noter, la performance technique de la dernière scène, plan séquence de plusieurs minutes qui offre une conclusion impressionnante à ce film indispensable.

Le Passé
d’Asghar Farhadi
avec Bénérnice Bejo, Ali Mosaffa, Tahar Rahim…
130 min
sorti le 19 juin 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>