Violence et hypnose

L'hypnothérapeute, les braqueurs et le commissaire priseur - Source : Pathé Distribution

L’hypnothérapeute, les braqueurs et le commissaire priseur – Source : Pathé Distribution

Lorsqu’un jeune commissaire priseur en cheville avec des criminels perd la mémoire, les ennuis ne tardent pas à débouler. Ses complices sont prêts à toutes les extrémités pour lui remémorer le lieu où il a dissimulé le butin. Même à faire appel à l’hypnose…

Le film Trance marque le retour du réalisateur britannique Danny Boyle. Trois ans après 127 heures, le metteur en scène de Trainspotting (1996), 28 jours plus tard (2002) ou Slumdog Millionaire (2008) s’essaie à un nouveau genre. Après le film punk, la déferlante zombie et la fable indienne, c’est au tour du film de braquage de passer sur sa table d’opération. Et le résultat est chirurgical, presque monstrueux tant ce genre un peu galvaudé dérive ici progressivement vers l’expérience psychédélique et le thriller psychologique.

Simon, commissaire priseur dans un grande salle de vente londonienne, s’acoquine malgré lui avec une bande de malfrats pour dérober un tableau de Goya. Incapable de se souvenir où il a caché sa prise, le voilà contraint par ses complices à recourir aux services d’une hypnothérapeute.

Visuellement très fouillé, Trance est malheureusement trop esthétisant, presque nombriliste et son scénario s’embourbe dans une succession de rebondissements déjà surexploités par le 7e art. Danny Boyle magnifie une violence très crue, tant physique que morale, et joue avec nos perceptions et nos lignes de démarcation. Un film puissant, sans contestation. Mais on ressort un brin nauséeux de ce polar aux multiples facettes pourtant si prometteur.

Trance
de Danny Boyle,
avec James McAvoy, Rosario Dawson, Vincent Cassel, Danny Sapani
sorti le 8 mai
101 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>